Accueil > Archives > 2012 > La route des Saintes de Vineuil aux Saintes Maries de la Mer

La route des Saintes de Vineuil aux Saintes Maries de la Mer

VINEUIL SPORT CYCLOTOURISME

lundi 12 mars 2012

A Vineuil Sport Cyclotourisme, les grandes distances sont désormais coutume en période estivale. L’année 2010 avait été l’objet d’une diagonale classique, à savoir Strasbourg-Perpignan. Pour 2011, les protagonistes habituels avaient choisi d’innover en cherchant un thème original. L’idée fut de rallier Les Saintes Maries de la Mer en partant de Vineuil, mais en passant par le plus grand nombre possible de communes dont la dénomination commence par « Sainte ».

Le mercredi 17 août, nous sommes partis de Vineuil pour relier Aubusson ; nous avons entr’autres traversé Ste Cécile, Ste Fauste et Ste Sévère/Indre.

Le lendemain c’est en passant par Ste Feyre-la-montagne, Ste Marie-la-Panouze et Ste Eulalie que nous avons rejoint Vic/Cère.

Le vendredi 19 Ste Geneviève/Argence, Ste Eulalie d’Olt et Ste-Enimie ont ponctué notre progression jusqu’à Florac.

Enfin, le samedi 29, avant d’atteindre les Stes Maries de la mer nous avons traversé Ste-Croix-Vallée-Française, Ste Croix-de-Caderle et Ste Croix-de-Quintillargue, banlieue de Lunel.

Au total, nous avons visité 13 communes commençant par « Sainte » et nous étions 13 participants !

Que la France est belle !!! Des routes vallonnées du Limousin à la platitude de la petite Camargue, nous avons traversé des régions magnifiques baignées par le soleil. Nous nous souviendrons de la traversée du plateau de Mille Vaches et de La Courtine, village ô combien connu pour ceux qui ont accompli leur service militaire dans cette région. Nous avons admiré la Dordogne du côté de Neuvic et au pont de St-Projet. Nous sommes passés à Ally avant de descendre (à pic) sur Ste-Eulalie et avons enchaîné les 3 cols de la crête des monts du Cantal, département rugueux mais exceptionnel de beauté. Nous avons roulé sur le plateau d’Aubrac, après la traversée de Laguiole, capitale du couteau. Nous sommes descendus à toute vitesse sur le bord du Lot et fait une pause à Ste-Eulalie d’Olt, classé parmi les plus beaux villages de France. Nous avons roulé sur le causse de Séverac avant de plonger dans les splendides gorges du Tarn puis sur la corniche des Cévennes pour redescendre dans la vallée française avec en perspective le mont Aigoual. Nous avons souffert de la chaleur dans l’Hérault complètement asséché avant de rejoindre Aigues Mortes et la petite Camargue.

Les faits marquants :

  • Les grosses difficultés : le Perthus et la montée sur la corniche des Cévennes pour rejoindre le col de l’Exil. Tout petit braquet et 7km/h de moyenne dans ces « saloperies ».
  • La belle descente vers Vic-sur-Cère : les compteurs affichèrent des pointes à plus de 70 km/h.
  • 300 litres de liquide consommés par le groupe en 4 jours !!!
  • Plus de 10 000 m de dénivelé.
  • 36 heures de vélo
  • De 550 à 850 km selon les capacités de chacun.
  • La remise des diplômes par Rémy lors de la soirée de clôture à notre retour.
  • Un grand merci à nos 2 accompagnateurs.