Accueil > Archives > 2015 > Ma première expérience de l’Etoile Cyclo

Ma première expérience de l’Etoile Cyclo

mercredi 12 août 2015, par VANDEWEGHE Patrick

« Dis, Papinou : est-ce que tu voudrais bien être accompagnateur pour ma classe à l’Etoile Cyclo ? »

C’est ainsi que pour Alessandro, mon petit-fils, je m’engageais en janvier 2015 à encadrer les élèves du CM2 de Madame Bigot à l’école des Girards de Vineuil pour l’Etoile Cyclo 2015.

Je ne savais pas dans quelle aventure je m’engageais mais je pus rapidement me rendre compte du sérieux de l’organisation quand l’USEP   organisa une réunion de formation des encadrants animée par son directeur, Monsieur Pascal Nourrisson ; ce n’est qu’à l’issue de cette réunion que nous fut délivré un agrément et un « guidé détaillé de l’accompagnateur » sous forme de livret.

Le matin du 10 avril, c’est donc à vélo que je me présentais à l’école pour la première fois ; cependant pour les enfants, c’était déjà la 4e journée d’entrainement car ils avaient roulé depuis début mars. Les autres accompagnateurs étaient arrivés et nous fîmes connaissance ; certains étaient parents d’élève mais d’autres étaient des grands-parents et des cyclos comme moi

Je vis que le scénario était déjà bien réglé : chaque élève avait son casque et son gilet de sécurité avec son prénom dans le dos. Les 30 élèves étaient répartis en 4 groupes de 7 à 8 et chaque groupe encadré par 2 accompagnateurs : un guide et un serre-file. Une voiture accompagnatrice était affectée à sécuriser l’arrière du groupe, à assurer le transport du ravitaillement et à récupérer éventuellement plusieurs enfants et vélos … en cas de problème.

Pour ma part, je fus affecté à encadrer le groupe n°1…

A l’appel de la maîtresse, chacun avec son vélo allait prendre sa place dans son groupe puis au signal de départ, tout ce petit monde partait en file indienne en direction de Bracieux ; après la visite de la chocolaterie de Max Vauché et un pique-nique animé, c’était le retour à l’école vers 18h00.

Sur la journée, la randonnée s’était déroulée à petite allure (15 km/h en moyenne) avec de nombreuses pauses et malgré 45km parcourus, les enfants rentraient en bonne forme.

Bien sûr, de temps à autre, nous avions dû rappeler les consignes de sécurité à certainsamuseurs (dont Alessandro) ou intervenir pour régler un vélomais cela faisait partie de notre rôle d’accompagnateur ; et puis, si on excepte les petites misères (moucheron dans l’œil, bobo au doigt), tout le monde était très heureux d’avoir passé une bonne journée en prenant du plaisir : pour preuve le concert général de sonnettes en arrivant à l’école.

Deux autres journées d’entrainement amenaient nos jeunes cyclos à Cheverny puis aux Montils. Elles se déroulèrent avec le même enthousiasme et le même plaisir.
Enfin, du 18 au 22 mai, c’était la semaine de l’Etoile Cyclo …

Une sérieuse aventure car les enfants allaient pédaler cinq jours de suite sans regagner le domicile familial ! Mais c’était surtout une semaine de bonheur à vivre pleinement avec les copains et les copines … et les super accompagnateurs ! Ces derniers étaient au nombre de onze plus la maitresse soit 12 encadrants : 8 pour encadrer les groupes, 2 en accompagnateurs volants pour assurer la sécurité aux endroits dangereux, 1 pour conduire la voiture et 1 pour le camion de bagages reliant les hébergements.

Le programme était le suivant :

  • Lundi : La Loire et le château de Fougères. Hébergement à Sambin
  • Mardi : Le château de Chaumont. Hébergement à Blois (St Georges). Regroupement des classes participantes
  • Mercredi : Le château de Chambord. Départ groupé de toutes les classes. Hébergement à St Laurent-Nouan
  • Jeudi : Journée voile à St Laurent des eaux. Hébergement à Muides
  • Vendredi : Maison de la Loire à St Dyé. Retour à Vineuil

Le lundi, après la découverte de la faune et de la flore ligérienne et du château de Fougères, nos jeunes cyclos découvraient les joies de l’hébergement quatre étoiles au gymnase de Sambin ! Un vrai bonheur pour eux, un peu moins pour les accompagnateurs qui devaient assurer la surveillance durant la nuit.

En ce qui me concerne j’avais choisi de rentrer chaque soir ; nous étions ainsi 8 à revenir à Vineuil et à repartir le lendemain matin sur le lieu d’hébergement, les 4 autres – dont la maitresse - assuraient la surveillance dans les gymnases.

Le mardi, les enfants repartaient par un vent froid pour visiter le château de Chaumont … Après le pique-nique , le retour sur Blois fut délicat car c’est en fin de journée – au plus fort de la circulation - que les jeunes cyclos devaient rejoindre le site de St Georges : heureusement la police les accompagnaient jusqu’au pied du chemin de la Taille aux Moines … qu’ils gravirent à pied (dur-dur !) pour rejoindre le centre St Georges. Quelle surprise ! Des centaines de jeunes étaient déjà arrivés et tout ce monde allait dormir dans les gymnases ou dans les cours de tennis couverts … Des centaines de vélos rangés par classe, des véhicules par dizaines, des enfants en gilet jaune déambulant par classe et des accompagnateurs à gilet orange qui courent dans tous les sens …. Une vraie fourmilière.

Le mercredi matin, c’était un impressionnant cortège de près de mille vélos qui – sécurisé par la Police et la Gendarmerie - traversait le centre de Blois pour rejoindre Chambord. De nombreux spectateurs sur les trottoirs n’en croyaient pas leurs yeux et applaudissaient nos jeunes cyclos pas peu fiers. Enfin, le majestueux château apparut magnifique … Une fois les vélos garés méthodiquement, chaque encadrant prenait la responsabilité de quelques enfants pour les accompagner sur les stands d’animation installés sur les pelouses. Puis, regroupement de la classe pour visiter le château de Chambord. En fin d’après-midi, nous reprenions les vélos pour rejoindre St Laurent et son dojo qui allait servir de dortoir.

Le jeudi, c’était un vrai bonheur au lac de St Laurent-des-Eaux : navigation toute la journée sous le soleil et avec un bon petit vent ; les enfants étaient pris en charge par les bénévoles du club de voile pour apprendre à naviguer sur Optimome et Caravelle ; allongés sur l’herbe, nous en avons profité pour les regarder évoluer joyeusement. Le soir, c’est un peu fatigué que les enfants rejoignaient le gymnase de Muides : rien de plus normal après 4 jours d’activités mais« ça ira mieux demain »…

Le vendredi fut tranquille : petit parcours pour rejoindre St Dyé , visite de la Maison de la Loire où , organisés en équipes, les accompagnateurs se sont autant amusés que les enfants à résoudre les énigmes et questionnaires sur la Loire. Enfin, le soir c’était le retour à Vineuil. Quelle surprise en arrivant à l’école : c’est devant une haie d’honneur formée par toutes les familles et avec en tête Monsieur Breton, le Directeur, que nos jeunes cyclos furent accueillis sous les applaudissements. Une arrivée émouvante et en concert de sonnettes qui restera dans les mémoires… La journée s’achevait joyeusement autour d’un verre de l’amitié pour les enfants, leurs parents et les encadrants.

C’est avec un très grand plaisir que j’ai participé à cette aventure de l’Etoile Cyclo. J’en retiendrais ses instants de bonheur partagés avec les enfants : les rires qui fusent quand ils chahutent, les émerveillements en voyant un chevreuil traverser le chemin, les pique-niques partagés sur l’herbe fraiche, etc… mais aussi leur fierté quand ils ont réussi à monter une côte sans mettre pied à terre ou quand ils ont pu réparer tout seul leur vélo. Je retiendrais aussi l’enthousiasme fédérateur de Mme Bigot, sa gentillesse et son esprit d’organisation ainsi que l’ambiance amicale entre les accompagnateurs dont certains étaient bien rodés à l’Etoile Cyclo et d’autres – comme moi – étaient novices dans cette aventure.

L’ Etoile Cyclo : faites-en l’expérience, vous ne le regretterez pas !....

Portfolio