Accueil > Et les autres... > NR>Aurélien Chaméon a pédalé, il écrit

NR>Aurélien Chaméon a pédalé, il écrit

dimanche 20 décembre 2015

Aurélien Chaméon lors de son passage dans la région Centre-Val de Loire, l’hiver dernier

Il y a un an, Aurélien Chaméon découvrait le Loir-et-Cher (NRD du 14 décembre 2014). Aujourd’hui, il retrace cette épopée à vélo à travers la France dans un livre. Parti de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) le 7 juillet 2014, jour de ses 28 ans, ce professeur d’histroire-géo domicilié à Digne-les-Bains était alors « dans le doute ». Son objectif : découvrir chacun des 96 départements de la France métropolitaine. Ce pari devait durer un an : il a été tenu.

Dans son livre sorti il y a quelques semaines, Aurélien Chaméon, revient sur son périple. Sur ses impressions. « J’ai eu un véritable coup de cœur en découvrant le château de Blois », écrit-il. L’aventurier n’était pas au bout de son émerveillement en découvrant, après avoir traversé la forêt de Boulogne, comme une fine dentelle se détachant à l’horizon dans la grisaille de décembre : Chambord.

« Cheverny m’a fait l’effet inverse, le château de Tintin connu dans le monde entier grâce au reporter belge est, lui, magnifiquement meublé : tout y est somptueux et raffiné à l’intérieur… »

Avant d’arriver à Romorantin, Aurélien Chaméon a apprécié, sur le trajet, les magnifiques forêts traversées. A la Majo, son étape, il discute avec Michel à l’accueil et découvre le passé industriel de la ville. Michel en a toujours gros sur le cœur quand il parle de son ancienne entreprise : Matra, où il travailla durant 25 ans, il ne se remettra pas de sa fermeture.

Au lendemain de son étape solognote, Aurélien partira vers Nevers, avec dans ses bagages Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier, ouvrage aux scènes oniriques, qui lui rappellera les étangs et les forêts de Sologne encore préservées…

Aurélien aura ainsi parcouru près de 19.000 km, se sera reposé lors de ses 270 étapes, rencontré de belles âmes autant chez les humanistes engagés dans le pays de Jaurès que dans les monastères et les couvents qui l’ont hébergé ! C’est un chemin initiatique difficile, qui, en lui faisant découvrir les autres, l’a surtout fait se rencontrer lui-même. Hier dans le doute, Aurélien est aujourd’hui apaisé et serein, d’autant qu’il a rencontré l’amour de sa vie lors de l’étape du 3 janvier, dans la Creuse…

Le tour des départements de France à vélo, éditions Ouest France. 19,90 €. http://tourdefrance-aurelien-chameon.over-blog.com


Voir en ligne : la Nouvelle-République : l’article original